Les textes

Knibal


Don’t talk to me about ur friends
Makes me feel so insane
Sometimes it’s like U spit the words
And I am doin’ all I can

I’d love so much to have a soul
That’s why I’m doin’ chemicals
We are all forced to compromise
And I don’t want to be a slave

Come on, little one, don’t U try to resist
Come on, and lil’ fuck, I was there when U prayed
U just a naughty bitch full of cum

Oh Baby kill me with a kiss
Give me ur black parade

In The sewers I’ll eat ur brain
Ur bones will break until I’m sick
Baby U sleep in disarray
All around U see Spaulding and Pennywise

To save U from love
I’ll touch ur perfect skin with /
I’ll send ur perfect skin to paradise
(Heyhey)

If U pay me/beg me, I will try to understand
I will love again / I promise
Show me ur style in ugly descent
I call, I bark, I will take it all
But I won’t break your legs cause I need them to feel alive

Blood


Tu brises ma vie
Tout mon sang part loin d’ici
Je cherche une issue
Vers ce chemin disparu

Entends-tu mon cri
Ma rage, la nuit
Comprends ma folie
Je tombe, réponds-moi

Tu as pris ses lèvres
Et lui il déchire mon sommeil
Pendant que je crève
Tu rêves d’étoiles, de soleils

Entends-tu mon cri
Ma rage, la nuit
Comprends ma folie
Je tombe, réponds-moi

Dieu qu’on était beaux
J’avais la clé du bonheur
Maintenant les corbeaux
Ricanent de mon cœur

Les hommes sont des fauves


J’ai appris à faire le vide
Je n’ai rien laissé dépasser
Attendu que tu décides
Ce qu’on peut garder, jeter
J’ai vécu dans cet univers rigide
Où rien ne doit pencher
Je t’ai donné mes fusibles
A changer, à griller
Tu as fait de moi un ennemi
Un gosse à qui tu interdis
Tu dois comprendre mes rancœurs
Pourquoi je crie ma douleur

Refrain:
Les hommes sont des fauves
Ne crois pas
Que tu peux changer l’ordre du monde
Je te sauve du combat
Tu pourrais te faire mordre
Les hommes sont des fauves
Ne dresse pas de cage autour de moi
Les hommes sont des fauves

Tu as compté les minutes
Que j’ai mises de trop pour rentrer
Tu as bravé nos disputes
Comme une fatalité
Elles ont cassé, chahuté mes certitudes,
Mon envie d’aimer
Tu vois que mon but
N’est pas de vivre terrorisé
Tu as fait de moi ton ennemi
Une machine sans vie, sans vie
Tu dois comprendre mes rancœurs
Pourquoi je crie ma douleur

Refrain :
Et dans ces moments forts
Je sais
Tu n’as pas toujours tort
Je l’admets
J’ai besoin de ça,
J’ai besoin de toi
De toi

Refrain:
Je ne suis qu’un fauve
Et je crois
Que tu peux changer l’ordre de ton monde
Je te sauve du combat
Je ne veux plus te mordre
Je ne suis qu’un fauve
Et je crois
Qu’on peut vivre ensemble
Je ne suis qu’un fauve

À l’arrêt


Tu es venue me chercher dans ce secteur un peu paumé
Je n’avais rien demandé

Le temps est venu de montrer tes véritables secrets
Et de ne plus te cacher

Je délaisse ma vie et je suis à l’arrêt

Tu crois pouvoir me garder en pensant me protéger
De tes silences, tes secrets
Je délaisse ma vie et je suis à l’arrêt

Et toi tu danses sur moi
Maintenant que je suis perdu
Et toi tu danses sur moi
Car tu vois bien que je suis nu

Tu dois vraiment m’oublier et me laisser filer
Pour rencontrer la liberté
Je délaisse ma vie et je suis à l’arrêt

Carcosa


Les ombres sont de sortie
Et les nœuds-paps aussi
Les hommes sont de gala
Mais tu n’es pas toi

Et cette lumière artificielle
Qui gêne ou te rappelle
Les secondes qui séparent
Le destin du hasard

Te voilà à Carcosa
Te voilà, te voilà
Malgré toi, malgré moi

Tu danses, tu sautes et tu claques
Des milliers d’âmes te plaquent
C’est  le point lumineux
Des tes yeux de ton feu

Agrippe donc ce réverbère
Qui nous sert de lumière
Et secoue ce faux phare
Ce mauvais frère qui part

Te voilà à Carcosa
Te voilà, te voilà
Malgré toi, malgré moi

Fin du voyage et du temps
Arrivée du bleu firmament
Les regards froids et solitaires
Des damnés de cette terre

Te voilà à Carcosa
Te voilà, te voilà
Malgré toi, malgré moi

Te voilà à Carcosa
Reste là-bas
…Mon yellow roi

N’oublie pas que Carcosa
va s’ouvrir avec toi
Je serai là, près de toi

La boîte


C’est dans sa boîte
tous ses secrets, tous ses malheurs
c’est dans sa boîte
tous ses avions et tous ses pleurs

Il y a de la nacre et un coeur
et des ailes et des ailes à l’heure
elle ne quitte jamais ses mains
cette confidente de son destin

C’est dans sa boîte
tous ses secrets, tous ses malheurs

C’est dans sa boîte
tous ses avions et tous ses pleurs

Il y a de la nacre et un cœur
et des ailes et des ailes à l’heure
elle ne quitte jamais ses mains
cette confidente de son destin

Enfant elle y mettait toute son âme
en s’imaginant un jour être une dame
elle lui parlait comme à une amie
ce petit objet caché sous son lit

C’est dans son cœur

ce monde à vivre
et toutes ses peurs
c’est dans son sang
toutes ces nuits
et ces longs tourments

Il y a de la nacre et un cœur
et des ailes et des ailes à l’heure
elle ne quitte jamais ses mains
cette confidente de son destin

Enfant elle y mettait toute son âme
en s’imaginant un jour être une dame
elle lui parlait comme à une amie
ce petit objet caché sous son lit

Un tour de piste


J’ai voulu te quitter un jour,
mais j’ai perdu au change tu sais
Et je n’ai pu faire demi tour
que bien trop tard je reconnais
Tous tes bruits m’avaient rendu sourd
du temps de notre éclat tu sais
On a grandi à contre jour
Dans la lumière c’est mieux c’est vrai

Refrain:
J’ai mis du temps à comprendre
que je ne vivais pas pour deux
J’aurais voulu te le dire
À l’époque j’étais trop creux
La vie d’artiste
qui dit mieux qu’un tour de piste ?

J’ai voulu renvoyer un jour
les coups que l’on m’avait donnés
J’ai cru démasquer pour toujours
le pantin qui de moi a fait
du mal à mes histoires d’amour,
les a relégués au secret
Dans l’arrière cour de mes pensées
j’en ai gâché des tours c’est vrai

Refrain

J’ai voulu te quitter un jour,
mais j’ai perdu au change tu sais
Et je n’ai pu faire demi tour
que bien trop tard je reconnais
que tes bruits m’avaient rendu sourd
du temps de notre éclat tu sais
On a grandi à contre jour
Dans la lumière c’est mieux c’est vrai

Refrain (x2)

Stan Smith forever


J’ai les cheveux blonds comme les blés et mon sex friend préféré est community manager,
les autres sont dans la pub
J’ai fait de l’équitation jusqu’à l’âge de 14 ans puis j’ai arrêté mais j’aime toujours plus ou moins les chevaux
Je kiffe le Chablis et bruncher
et puis de toute façon je porte des Stan Smith alors tu peux y aller

Refrain:
Stan Smith forever (x4)

J’ai un iphone et mes potes ont tous des GoPro, ils font du skate à Ibiza, road trip bonheur à la Kerouac
Electro dans la caisse putain des barres
Je déteste mon père sauf ses virements
Amsterdam, Barça, Montpel’ la base pour les études t’as vu ?
J’ai été élevée à Skins et à Disney
‘Y a trop de SDF c’est clair mais j’m’en fous mes shoes sont d’enfer

Refrain

Victor


Victor mon sort
Victor mon enfant
Victor Victor

Victor mon corps
Victor mon aimant
Victor Victor

J’ai découvert en un instant
L’immensité d’un monde

C’est mon trésor, c’est mon enfant

Victor mon or
Victor dans mon sang
Victor Victor

Ton père a tort
Éternel absent
Victor Victor

Désormais je ne veux plus fuir
Je veux te garder près de moi
Maintenant je peux mourir
Il y a deux sangs qui coulent en moi

Victor mon sort
Victor mon enfant
Victor Victor

C’est toi et puis le monde
C’est lui et puis le monde

Yellow Roi

Aux portes de Carcosa
J’ai vu l’étoile
Je t’ai vu toi
Mon yellow roi

Je m’enfonce dans la nuit jaune
Des frénésies et des joies
Retrouvant mon âme môme
Et cette vertu de moi

Je te donne mon éther et ma soie
Mon yellow roi
Mon yellow roi

Lâcher l’éther sous ta peau
Envahir tes veines et tes mots
Yellow
Yellow
Yellow … oh oh

Tu répercutes fort en moi
Ton sang jaune couleur de Roi
Tu agites et tu habites
Ton âme-saule sur moi

Je te donne mon éther et ma soie
Mon yellow roi
Mon yellow roi

J’ouvre Pandore
Encore et encore
J’atterris à l’aurore
Près de toi
Près de toi

C’est l’amour qui s’abat sur moi
Mais pourquoi ?

Roi jaune
Je t’aime toi
Eden homme
A moi à moi

Océans safran
Corps fainéants
Horizons blancs
Yellow temps

J’abandonne mon cœur
En rade campagne
Et chasse les pleurs
A coups de panne

Je file dans ton écrin
De calice et de lie
Je suis sacrifice
Je suis ton lit

Je te donne mon éther et ma soie
Mon yellow roi
Mon yellow roi

Sur tes épaules
Etre reine
Dans ton cou
Etre fou

Avec toi pas de répit
Pas de report pas d’abri

Je shoote mon sang
Mineur
En fleuve jaune
En yellow fleur

Yellow roi, yellow toi
Mon âme jaune
Mon nirvana

Je te donne mon éther et ma soie
Mon yellow roi
Mon yellow roi

 

 

Mar Del Plata 2017 - Mentions légales